Découvrez les raisons du départ de vos employés
Enregistrement du client | English Version
Numéro sans frais : 1.888.394.8245

Pourquoi effectuer des entrevues de départ?
Études de cas
Témoignages d'entreprises


Une façon facile et abordable de savoir ce que vos employés pensent et de raffiner vos programmes de RH avec comme objectif l’amélioration de la performance, de la rétention et du moral des employés. En savoir plus.


ExitCheck a pris le temps et a investi des ressources afin d’embaucher et de former des intervieweurs professionnels qui utilisent nos technologies de calibre mondial afin de livrer rapidement des renseignements exacts En savoir plus.

Études de cas

 
Pour nous joindre
Débutez

25 %
des employés trouvent que l’entreprise n’a pas rencontré leurs attentes.

Identifier les éléments requérant une action grâce à une entrevue de départ peut s’avérer une information inestimable. Ci-dessous, vous trouverez des exemples réels du type de renseignements que les intervieweurs d’ExitCheck sont en mesure de découvrir lors d’une entrevue de départ.


ExitCheck à l’œuvre, étude de cas #1 : Identifier une gestion négative



L’entreprise ABC a mis en œuvre le service d’entrevues de départ d’ExitCheck et a investi dans la rétroaction des employés qui quittent depuis plusieurs trimestres. Suite à la fin d’un trimestre, le directeur des RH a évalué les résultats et a remarqué une tendance négative dans les statistiques à propos de la gestion de l’une des succursales.

En utilisant le forfait de rapports d’ExitCheck, l’entreprise ABC a été en mesure d’évaluer les réponses textuelles pour les questions concernant la gestion et a rapidement remarqué la fréquence à laquelle le gérant John Smith était mentionné de façon négative :

« John Smith n’avait aucun tact. Il intimidait les employés. C’était un gars méchant. » 

« Le gérant (John Smith) n’était pas quelqu’un d’ouvert. Il était impossible d’avoir une conversation avec lui. Même lors des évaluations de performance, il nous faisait sentir qu’on était facilement remplaçable. »

« Le style de gestion de John Smith était autoritaire, mais de façon négative. Il ne savait rien mais agissait comme s’il savait tout. Lorsque notre système informatique est tombé en panne, il est parti car il ne savait pas comment le réparer. Il aurait dû rester et essayer d’aider. »

« Je travaillais avec le fils d’un des gérant et il avait des problèmes avec les paiements de sa voiture. Tout à coup, le gérant (John Smith) a commencé à essayer de se débarrasser de moi. J’ai entendu son fils dire que son père allait lui donner plus d’heures une fois que certains employés allaient être partis. Je ne crois pas que tout ça soit très honnête. »

Les commentaires des employés indiquaient que John Smith était condescendant, irrespectueux envers les employés et qu’il abusait de son pouvoir.

Le directeur des RH de l’entreprise ABC était présent à une réunion non loin de la succursale où John Smith travaillait. Il a décidé de rencontrer le groupe de gestion de la succursale afin de discuter des trouvailles faites lors de l’initiative d’entrevues de départ. Avant le début de la réunion, et avant d’avoir été présenté à chaque gérant, le directeur s’est tourné vers un collègue et, pointant l’un des gestionnaires à l’autre bout de la pièce, a demandé « Est-ce que c’est John Smith ? »

Grâce aux détails fournis dans les commentaires textuels capturés par ExitCheck, le directeur a été en mesure d’identifier John Smith par son attitude, son manque de professionnalisme et son absence de respect envers les employés précieux.